Une deuxième session d’ateliers s’est déroulée les 5, 6 et 7 octobre 2021. Professionnel·le·s du tourisme, habitant·e·s, élu·e·s métropolitain·e·s et associations ont échangé sur les actions concrètes à mettre en œuvre et leur périmètre, à partir des axes stratégiques qui avaient été définis au mois de juin.

Chiffres clés sur ces ateliers

73 participant·e·s réparti·e·s en 3 ateliers.

24 participant·e·s pour l’atelier sur le tourisme de loisirs, 27 participant·e·s sur l’atelier du tourisme d’affaires et 22 participant·e·s sur le tourisme de proximité.

9 axes stratégiques sur lesquels les participant·e·s se sont exprimé·e·s afin de définir des actions concrètes à mettre en place.

Déroulé des ateliers

Suite à un tour de table avec un ice-breaker, les animatrices de l’Open Tourisme Lab ont fait une restitution de ce qui s’était dit lors de la première session d’ateliers de juin et les objectifs de cette deuxième séance. Après un point sur l’évolution des attentes clientèles, les axes stratégiques sur lesquels les participant·e·s allaient échanger ont été présentés.

Les ateliers se sont tous déroulés en format plénière : après un rappel de l’axe stratégique issu de la concertation du mois de juin, les participant·e·s étaient libres de prendre la parole autour de grandes questions posées afin d’engager une discussion ouverte. Grâce à l’intervention de chacun·e s’est créée une émulsion de toutes les idées énoncées pour obtenir des actions concrètes à mettre place dans les années à venir.

Atelier tourisme de loisirs

  • Axe 1 : Former et certifier les professionnel·le·s pour qu’ielles deviennent des acteur·rice·s d’un tourisme à impact positif reconnu (axe transversal à tous les ateliers)
  • Axe 2 : Repenser le positionnement de la destination pour ses différentes clientèles
  • Axe 3 : Concevoir une offre touristique éco-responsable et inclusive
  • Axe 4 : Communiquer sur l’offre éco-responsable de façon inclusive

Atelier tourisme d’affaires et événementiel

Axe 1 : Accueil d’un événement

  • Proposer des mobilités douces et simplifiées lors des événements
  • Sensibiliser les organisateur·trice·s d’événements et les participant·e·s à améliorer leurs pratiques responsables
  • Développer l’offre accessible aux publics empêchés et accentuer sa communication

Axe 2 : Production et logistique de l’événement

  • Gestion du matériel : mutualiser le matériel utilisé lors d’événements. Pour le matériel non réutilisable, encourager l’utilisation de matériel fait en France
  • Intensifier la collaboration entre producteur·trice·s alimentaires locaux et restaurateur·trice·s – traiteur·euse·s
  • Optimiser le tri et le recyclage des déchets lors des événements

Atelier tourisme de proximité

  • Axe 1 : Former et certifier les professionnel·le·s pour qu’ielles deviennent des acteur·rice·s d’un tourisme à impact positif reconnu
  • Axe 2 : Positionner la destination pour l’habitant·e et adapter sa communication de façon inclusive et accessible
  • Axe 3 : Concevoir une offre de découvertes de proximité, aussi accessible aux publics empêchés

Les grands constats

Durant cette deuxième session, les participant·e·s ont exprimé leur motivation et leur implication pour aller de l’avant et concrétiser davantage encore les réflexions débattues. Il en ressort une envie de mutualiser les efforts et de s’entraider pour emprunter, ensemble, le chemin vers un tourisme durable vertueux.

Plusieurs grands constats sont ressortis de ces ateliers :

Un guichet unique pour l’accompagnement des professionnel·le·s

Les professionnel·le·s du tourisme et de l’événementiel ont fait part de leurs difficultés pour recueillir des informations à propos du tourisme durable. Afin de ne pas s’essouffler et de ne pas éparpiller ses efforts, les participant·e·s expriment le souhait de voir naître un guichet unique, qui regrouperait toutes les informations sur les accompagnements existants à toutes les échelles. Des accompagnateur·trice·s pourraient faciliter la mise en place de ces pratiques. Une charte regroupant les gestes à appliquer pour garantir la mise en place d’événements à impact positif est également souhaitée.

Se coordonner pour mieux co-créer

Les professionnel·le·s de l’événementiel expriment leur bonne volonté de mutualiser leur matériel, bonnes adresses et pratiques, et souhaitent davantage communiquer entre elleux. Néanmoins, ielles expriment le besoin de mettre en place un·e pilote pour garantir la bonne articulation du réseau.

Prendre appui sur le tissu local : l’humain au cœur de la destination

Dans le tourisme comme dans l’événementiel, il faut s’appuyer sur l’existant et impliquer davantage les habitant·e·s, qui peuvent être de véritables ambassadeur·drice·s de la destination. Il existe de nombreuses associations, organisations, réseaux avec lesquels les professionnel·le·s pourraient collaborer. Le but est de favoriser le circuit court, de mettre en avant les initiatives locales pour de meilleures retombées économiques locales et instaurer des échanges visiteur·euse·s/habitant·e·s les plus qualitatifs possibles.

Tendre la main à tous les publics

Pour garantir l’accessibilité pour toutes et tous, c’est l’idée « d’aller vers » qui prévaut. Aller vers les personnes en situation de handicap, les individu·e·s souffrant·e·s de précarité, ou toutes autres personnes qui seraient éloignées de l’offre touristique. Au centre des réflexions : adapter notre façon de communiquer, proposer des produits et services à prix adapté, enrichir l’offre écotouristique.

Conclusion de cette deuxième session d’ateliers

D’une manière générale, les actions proposées révèlent le besoin de créer des liens entre acteur·trice·s public·que·s et privé·e·s existant·e·s et de générer une synergie vertueuse. Dans l’événementiel, l’intervention d’un·e porteur·euse de projet s’avère parfois nécessaire. La cartographie des initiatives existantes est une volonté transversale qui a été exprimée dans chacun des ateliers, mais l’accompagnement humain permettra de générer l’engagement de toutes et tous. Le sentiment de vouloir davantage échanger sur ces enjeux est partagé par l’audience.

L’Office de Tourisme et des Congrès de Bordeaux Métropole s’engage de son côté à étudier toutes les idées exprimées à travers ces ateliers afin de mettre en place un plan d’actions pour atteindre les objectifs visés.

Agora
Agora

Vous souhaitez réagir ou nous apporter vos idées ?
Nous sommes à votre écoute :

    to top